Archives de catégorie : ACTUALITES

Les derniers articles publiés

Lutte contre le frelon asiatique

Dans le cadre de la lutte contre le frelon asiatique l’ADAAQ  réalise dans la région une étude collaborative pour évaluer l’efficacité du piègeage.

Ce projet est ouvert à tous avec des observateurs et des organismes scientifiques par l’application de protocoles précis.

Cette étude est ouverte à tous les citoyens et en particulier aux apiculteurs. Cette ouverture à tous les observateurs permets de collecter un grand nombre de données difficiles à obtenir par d’autres moyens.PENTAX Image

Les personnes ayant

  • mis en place un piège contre le frelon asiatique,
  • repéré un nid
  • ou souhaitant participer au suivi de pression sur les ruchers sont invitées à s’inscrire et à renseigner une enquête en ligne sur le site de l’ADAAQ  : www.adaaq.adafrance.org 
Communiqué de l’ADAAQ :

Prédation du frelon asiatique (Vespa velutina)

sur les ruchers

Suivi n°3

Pour évaluer l’efficacité du piégeage de fondatrices mis en place ce printemps dans le département, deux paramètres doivent être mesurés :

  • nombre de nids de frelons (suivi n°2)
  • pression de prédation dans les ruchers (suivi n°3).

Le suivi de la pression de prédation sur les ruches débutera en aout !

Conditions générales de participation :

Période : aout à novembre.

Rucher : sédentaire de 4 à 24 ruches maximum

Nombre de ruches: 4 ruches suivies par rucher (ou plus selon la volonté de l’observateur)

Fréquence d’observation : 1 fois toutes les 2 semaines au minimum

Durée d’une session d’observation : pas plus de 5 minutes pour 4 ruches à observer.

Pour participer à ce suivi, merci de nous envoyer par mail les informations suivantes :

Nom du rucher :

Identité de l’apiculteur (nom, prénom, adresse) 

  • Adresse postale du rucher ou coordonnées GPS 
  • Nombre initial de ruches dans le rucher 
  • Nombre de ruchers et de ruches se trouvant à proximité de votre rucher (dans un rayon de 500 m) [dans la mesure du possible]

Attention, si vous souhaitez faire le suivi sur plusieurs ruchers, pensez à leur attribuer des noms différents.

Vous recevrez en retour : le protocole illustré, la fiche de saisie papier et un formulaire de saisie en ligne.

Une réunion physique facultative sera également organisée courant du mois dans le département pour discuter du projet et du protocole de suivi de prédation sur les ruches.

Nous vous remercions d’avance de votre aide. Via cette étude nous espérons être plus performant dans la lutte contre le frelon asiatique et ainsi contribuer à la protection des ruches et de la population contre ce nuisible !

                                                                                              L’équipe de l’ADAAQ

 

Néonicotinoïdes : vote de la loi biodiversité

Vote de la loi biodiversité et de l’amendement sur l’interdiction des néonicotinoïdes

 

Ca y est, après plus d’un an de débats parlementaires, le feuilleton de la loi biodiversité s’est achevé hier, 20 juillet,  avec la confirmation de l’interdiction des néonicotinoïdes en 2018, sous réserve de certaines dérogations jusqu’en juillet 2020.

Pour nous, apiculteurs, malgré des délais tardifs, c’est une victoire incontestable qui vient récompenser 20 ans de combat syndical, mené à plusieurs niveaux : une bagarre scientifique tout d’abord pour faire reconnaitre l’incidence de ces pesticides sur nos abeilles ; un combat juridique bien sûr pour obtenir l’annulation de chacune des autorisations ; et une bataille médiatique pour alerter l’opinion publique sur le déclin des pollinisateurs !

C’est également une première mondiale car la France est le premier pays à inscrire dans sa législation l’interdiction totale des néonicotinoïdes ! Le retentissement international va être considérable, d’autant plus que le vote provient d’un grand pays agricole.

Pour la suite, il va nous falloir rester extrêmement vigilants et actifs pour défendre cette interdiction et réduire au minimum les dérogations : vous pouvez compter sur l’action de l’UNAF pour cela. Dès aujourd’hui, l’UNAF en partenariat avec Agir Pour l’environnement va lancer une campagne de mobilisation des élus locaux, afin de maintenir la pression sur le sujet et montrer à nos décideurs que nous restons mobilisés sur le sujet (voir communiqué ci-dessous + mail à suivre).

Anne Furet

Chargée de projet « Environnement de l’Abeille »

Union Nationale de l’Apiculture Française

26, rue des Tournelles – 75004 Paris

Voir le communiqué de presse de l’UNAF

Journées de l’abeille EMMAUS Lescar

Affiche_JournéesAbeillesLes 22, 23 et 24 septembre 2016 EMMAUS Lescar organise « les journées de l’abeille »     avec la participation des organismes apicoles de la région.

Au programme :

des conférences,

des animations,

des démonstrations,

la journée des écoles etc…

PROGRAMME:

Jeudi 22 septembre

20 heures 30 :

Conférence de Pierre-Henri Tavoillot  « l’abeille pour l’humain et la nature »

Pierre-Henri Tavoillot est   Maître de conférences en philosophie à l’université Paris Sorbonne ParisIV, président du Collège de philosophie et codirecteur de la collection « Le Nouveau collège de philosophie » chez Grasset. Son dernier livre : L’Abeille (et le) philosophe. Étonnant voyage dans la ruche des sages, en collaboration avec François Tavoillot (Paris, Odile Jacob, 2015)

Vendredi 23 septembre

Journée des  écoles :

de 10 heures à 16 heures :   Animations pour les enfants :

Visite de la ferme, de la ruche vitrée, de la miellerie.

Fabrication de cire et d’objets en cire,  montage de cadres

Dégustation de pains d’épices, de différentes sortes  de miels

Ruche pédagogique

Projections de vidéos , etc…

16 heures 30 :

Conférence de Aurore Avarguès-Weber « l’abeille insecte intelligent »

Aurore Avarguès-Weber est  chercheuse au Centre de Recherches sur la Cognition Animale de Toulouse elle a reçu  un prix de la Fondation L’Oréal-Unesco pour ses travaux sur les insectes complexes et la cognition animale.

18 heures :

Conférence de Bernard Vaissière : « l’abeille et l’environnement »

Bernard Vaissière est chargé de recherche au sein de l’unité Abeilles et environnement de l’Inra Paca (site d’Avignon), il anime l’équipe Pollinisation et écologie des abeilles, dont les principaux thèmes de recherche sont les interactions plantes-abeilles, la mesure de l’efficacité pollinisatrice des insectes, les flux de pollen et les mécanismes de son transfert.

En savoir plus sur Bernard Vaissière

20 heures 15 :

Conférence de Patrice Percie du Sert : « la santé par l’abeille »

Patrice Percie du Sert est apiculteur  professionnel et ingénieur en agriculture c’est un spécialiste reconnu des produits de la ruche et de leurs vertus, il a publié notamment « Ces pollens qui nous soignent »

Samedi 24 septembre
à partir de 10 heures : « le village des abeilles »
  • ateliers pratiques
  • conférences
  • stands associatifs
  • vente de matériels apicoles
  • marché des producteurs

Conférences au cours de la journée sur :

  • L’abeille noire par  le conservatoire de l’abeille noire du pays Basque
  • le frelon asiatique
  • le cynips du châtaignier par Miren Pedehontaa-Hiaa de l’ADAAQ

20h30 :

Conférence avec Henri Clément et Axel Decourtye « l’abeille dans 20 ans »

Axel Decourtye est responsable d’une unité mixte technologique sur la protection des abeilles dans l’environnement à Avignon. Docteur en écotoxicologie, il étudie le transfert des polluants dans l’environnement et leur impact. En 2012, il publie dans la revue Sciences une étude réalisée avec Michaël Henry, qui fait beaucoup de bruit: ils prouvent que les pesticides ont un impact sur la disparition des abeilles en troublant leur géolocalisation. Suite à cette étude, 3 pesticides sont interdits, c’est une énorme avancée.

En savoir plus sur Axel Decourtye

Henri Clément est apiculteur professionnel et ancien président du syndicat UNAF. Il est  chargé de la revue Abeilles et Fleurs et du programme Abeille Sentinelle de l’Environnement  au syndicat UNAF

restauRepas :  
Le samedi midi  il y aura, suivant votre choix :

– le restaurant « La pachamama » avec son menu du jour.

– la crêperie,

 – vous pouvez si vous le souhaitez apporter votre pique-nique personnel.

Les vendredi soir et samedi soir : Restauration sur place à base de produits locaux et de miel en libre participation

Pour tous renseignements : Village EMMAUS Lescar Pau

chemin salié  64230 Lescar

Tel : +33(0)5 59  81 17 82

communication@emmaus-lescar-pau.org


Toutes les conférences et les animations sont gratuites ou en « libre participation »

Télécharger l’affiche

 

 

 

 

 

Utilisation des néonicotinoïdes

En attendant le vote du parlement l’UNAF a tenté

d’obtenir les chiffres d’utilisation des néonicotinoïdes auprès du Ministère de l’Agriculture.

Face au refus répété du ministre de nous les transmettre, nous les avons finalement (partiellement) obtenus à la suite de la saisine de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs.

Vous verrez que les chiffres sont extrêmement préoccupants : 31% d’augmentation entre 2013 et 2014 malgré l’interdiction européenne. Comment espérer retrouver un bon état de santé des colonies dans ces conditions…

Voir le communiqué de l’UNAF sur la question.

Ci-dessous un article paru dans Le Monde relevant le caractère déconcertant de ces données et dénonçant le manque de transparence du Ministère vis-à-vis de l’UNAF : http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/05/27/les-insecticides-tueurs-d-abeilles-en-forte-augmentation_4927380_3244.html

Nouveaux OGM : l’UNAF démissionne du Haut Conseil des Biotechnologies

Au travers de la revue Abeilles et Fleurs ou de notre site internet, vous avez été informés ces dernières semaines de remous au sein du Haut Conseil des Biotechnologies (HCB).

En effet, depuis plusieurs mois, nous constatons de réelles difficultés à faire entendre notre voix dans cette instance, notamment sur la question des nouvelles techniques qui conduisent à la création d’OGM. Avec les 6 organisations cosignataires du communiqué joint, nous avons tout d’abord suspendu nos travaux fin février, puis manifesté le 6 avril en marge de l’Assemblée Générale du HCB (reportée au dernier moment).

Aujourd’hui, compte-tenu des derniers développements, nous ne pouvons plus cautionner l’instrumentalisation en cours du Haut Conseil des Biotechnologies visant à légitimer une déréglementation de ces nouveaux OGM, dans le but final d’éviter les évaluations préalables de ces techniques (y compris de l’impact sur les abeilles), l’étiquetage et toute la réglementation protectrice des consommateurs et de l’environnement obtenue de haute lutte pour les OGM à la fin des années 1990. C’est pourquoi l’UNAF a pris la décision de démissionner, conjointement avec les organisations paysannes et environnementales signataires du communiqué.

Nous vous informerons très prochainement sur les actions de mobilisation qui permettent de s’opposer à ces nouveaux OGM.

Voir le communiqué de presse

Rappel du contexte : à l’heure actuelle et dans les prochains mois, l’Union Européenne discute des nouvelles techniques de manipulation génétique du vivant. Les industries et le gouvernement américain œuvrent pour une dérèglementation de ces techniques afin qu’elles ne soient pas considérées comme des OGM dans le but de contourner l’opposition citoyenne aux OGM. 

L’enjeu est important : si ces techniques de manipulation génétique du vivant n’étaient pas qualifiées d’OGM par les décideurs politiques, adieu l’autorisation et l’évaluation préalable de ces technologies (y compris de leurs impacts sur les abeilles) et au revoir leur étiquetage dans les produits alimentaires… au détriment de notre santé et de la biodiversité.

Aujourd’hui, en partenariat avec 6 organisations françaises, l’UNAF lance une pétition pour permettre aux citoyens d’exprimer leur désaccord vis-à-vis de ces nouvelles techniques de manipulation génétique du vivant : www.nouveauxogmjenveuxpas.fr.

 

 

Vote de l’amendement interdiction des néonicotinoïdes

En attendant le vote du parlement l’UNAF a tenté

d’obtenir les chiffres d’utilisation des néonicotinoïdes auprès du Ministère de l’Agriculture.

Face au refus répété du ministre de nous les transmettre, nous les avons finalement (partiellement) obtenus à la suite de la saisine de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs.

Vous verrez que les chiffres sont extrêmement préoccupants : 31% d’augmentation entre 2013 et 2014 malgré l’interdiction européenne. Comment espérer retrouver un bon état de santé des colonies dans ces conditions…

Voir le communiqué de l’UNAF sur la question.

Ci-dessous un article paru dans Le Monde relevant le caractère déconcertant de ces données et dénonçant le manque de transparence du Ministère vis-à-vis de l’UNAF : http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/05/27/les-insecticides-tueurs-d-abeilles-en-forte-augmentation_4927380_3244.html

12 mai 2016 : Pour la deuxième fois, le Sénat est revenu sur l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes.

Le vote a eu lieu et une majorité écrasante d’entre eux a refusé cette Interdiction, même repoussée à 2020.

Prochaine étape du calendrier législatif :

le vote en Commission Mixte Paritaire autour du 25 mai. 7 députés et 7 sénateurs tenteront de trouver un compromis entre la version des députés (interdiction en 2018) et la version des sénateurs (pas d’interdiction).
Si cette étape échoue, il y aura une 3ème lecture à
l’Assemblée vers le 7 juin.

Jeudi 17 mars, tard dans la nuit, l’Assemblée Nationale a adopté l’interdiction des néonicotinoïdes en 2018. Deux heures de débats pour une interdiction obtenue à l’arrachée, (seulement 2 voix d’avance)   grâce à l’engagement des députés qui se battent à nos côtés depuis plus d’un an.

Si nous devons accueillir ce vote comme une vraie satisfaction tant cela était inimaginable quelques heures avant le débat, nous devons rester extrêmement vigilants car :

  1. le Sénat va devoir confirmer cette interdiction en 2ème lecture et cela est loin d’être gagné : apiculteurs, ONG environnementales et élus engagés à nos côtés devront redoubler d’efforts pour le maintien du texte tel quel.
  2. Si elle est confirmée par le Sénat, l’interdiction entrera en vigueur au 1er septembre 2018 soit dans plus de deux ans. Et en deux ans, de nombreux évènements peuvent venir remettre en question une interdiction qui a de nombreux ennemis…

Par ce message, nous tenions surtout à vous remercier pour tout le travail que vous avez fait vers vos élus. Nous savons que vous avez été nombreux à les contacter et que les élus ont été très sensibles à ces prises de contact. Votre travail a été indispensable pour nous permettre d’en arriver là où nous sommes aujourd’hui.

Et vous l’aurez compris, vous serez de nouveau mis à contribution pour le 4ème round, la deuxième lecture au Sénat !

Merci encore pour votre mobilisation et bonne journée,

Voir le communiqué de presse de l’UNAF

Rappel de procédure et de calendrier :

– 18 mars 2016 : adoption de l’interdiction des néonicotinoïdes en 2ème lecture à l’Assemblée Nationale

– 3 mai : début de l’examen du texte en 2ème lecture au Sénat, en Commission développement durable

– 10 mai : début de l’examen en séance au Sénat

–  Mi-mai ou fin mai : si les sénateurs n’adoptent pas l’interdiction dans les mêmes termes que l’Assemblée, la disposition sera examinée par une commission mixte paritaire composée de 7 députés et 7 sénateurs

– Si échec : 3ème et ultime lecture à l’Assemblée Nationale (mi-juin).

 

Mesures agro-environnementales et climatiques

 

Le ministère de l’agriculture a décidé d’ouvrir le périmètre des ATR, avance sur trésorerie remboursable, à d’autres aides liées à la PAC (car le paiement de ces aides 2015 ont pris du retard) ; les bénéficiaires des MAEC ont la possibilité de procéder à une demande d’ATR.

Ce 3ème apport de trésorerie devrait être versé en avril 2016.

Pour ce faire, un nouveau formulaire sera disponible prochainement auprès des DDT(M), Direction départementale des territoires (et de la mer). Nous invitons les apiculteurs potentiellement concernés à se rapprocher de ces directions.

Si vous souhaitez davantage de précisions sur les ATR dans leur ensemble, n’hésitez pas à me l’indiquer. Vous trouverez en PJ le Powerpoint de présentation réalisé par le ministère.

Voici le lien pour accéder au décret :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032000258&dateTexte=&categorieLien=id